Nos 2 Porte-bébés Nos 2 Porte-bébés

Porte-bébés

Portez votre enfant de 0 à 36 mois (à partir de 6 mois sans le kit d'extension). Ultra confortables en toute saison et physiologiques, le HoodieCarrier et le PhysioCarrier vous accompagnent pour les petits dodos chez vous comme les grandes balades à l'autre bout du Monde.
Tous les porte-bébés Comment choisir ?
Nos 3 Écharpes Nos 3 Écharpes

Écharpes

Pour les premiers mois, rien n’égalera jamais l’écharpe de portage et le peau à peau qu’elle permet. Cela favorise la régulation thermique, la lactation et stimule la sécrétion d’ocytocine… Pour bébé, l'écharpe permet de faire une transition avec le ventre maternel en prolongeant le sentiment de sécurité. La position physiologique amène une meilleure digestion et donc moins de reflux, coliques. 

 Le bonus ? Vous aurez les mains libres !
Toutes les écharpes Comment choisir ?
Sweat du Parent Sweat du Parent

Sweat du Parent

LE SWEAT DU PARENT, c'est toute l'année, dedans/dehors, avant/pendant/après bébé, pour femmes et mères/hommes et pères, économiquement intelligent et durable. (Compatible avec tous les moyens de portage).
Comment choisir ?

Séverine

Parent porteur

Activités

Monitrice de ski, de snowboard et de wakeboard

Expérience Love Radius

Dans la vie

Chamonix, 1 enfant

Monitrice de ski l’hiver et de wakeboard l’été, le sport est omniprésent dans ma vie. J’ai d’ailleurs continué jusqu’au bout de ma grossesse avec quelques adaptations bien sûr.

Le portage a toujours été pour moi la suite logique. Premièrement pour avoir bébé près de moi et bien au chaud, mais également pour pouvoir assez vite reprendre l’activité physique.

Après un premier mois avec l’écharpe Originale JPMBB, notre petite puce est passée dans le HoodieCarrier. Elle adore ça et ne dort souvent que pendant les balades.

Peu importe la météo, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige pas de panique je la sais bien au chaud près de moi.

Avec son papa, à chaque sortie on lui raconte qu’on part à l’ascension d’une montagne (même si bien souvent le tour du village suffit à l’endormir).

Lorsque j’ai repris le wakeboard je n’imaginais pas partir rider sans elle. C’est donc en famille que nous nous déplaçons. Lorsque j’arrive sur un Park je la prends tout contre moi dans son porte-bébé et c’est ensemble que nous partons faire le tour du lac pour voir la configuration des modules.

Ce moment privilégié me permet ensuite de rider sereinement en la confiant à son papa.

Nous sommes sur le départ pour rejoindre nos quartiers d’été et l’océan Atlantique. Et j’attends avec impatience de pouvoir l’emmener regarder papa surfer, sur la plage au coucher du soleil, bien blottie tout contre moi à portée d’un bisou.