0
Nos 2 Porte-bébés Nos 2 Porte-bébés
Portez votre enfant de 0 à 36 mois. Ultra confortables en toute saison et physiologiques, le HoodieCarrier et le PhysioCarrier vous accompagnent pour les petits dodos chez vous comme les grandes balades à l'autre bout du Monde.
Tous les porte-bébés Comment choisir ?
Écharpes Écharpes
Pour les premiers mois, rien n’égalera jamais l’écharpe de portage et le peau à peau qu’elle permet. Cela favorise la régulation thermique, la lactation et stimule la sécrétion d’ocytocine… Pour bébé, l'écharpe permet de faire une transition avec le ventre maternel en prolongeant le sentiment de sécurité. La position physiologique amène une meilleure digestion et donc moins de reflux, coliques. 

 Le bonus ? Vous aurez les mains libres !
Toutes les écharpes à nœud Comment choisir ?
Nos 2 Slings Nos 2 Slings
Profitez des bienfaits de l’écharpe de portage : régulation thermique, lactation, rassurer bébé, mains libres… Sans faire de noeud ! En 45 secondes installez bébé puis continuez à vivre et à sortir en le rassurant dès la naissance, jusqu'à 14 kg.
Tous les slings Comment choisir ?
Notre Sac à langer Notre Sac à langer
Le sac à langer qui continue là où les autres vous arrêtent ! Portage d’appoint sur la hanche (4-22 mois). Attaches sac à langer pour poussette, valise, porte-bébé... Couverture déperlante incluse. 5 positions pour porter le sac. Multiples rangements pour ranger les affaires des parents et des enfants. Sac imperméable amovible pour vêtements mouillés / couches souillées. Un sac que vous utiliserez même sans bébé !
Nos 2 Vêtements de portage Nos 2 Vêtements de portage
LE SWEAT DU PARENT, c'est toute l'année, dedans/dehors, avant/pendant/après bébé, pour femmes et mères/hommes et pères, économiquement intelligent et durable. (Compatible avec tous les moyens de portage).
Nos 9 Marques Amies Nos 9 Marques Amies
Notre sélection de produits faits pour accompagner les parents avec bébé. Du collier d'allaitement à la veilleuse (et bientôt d'autres surprises), notre objectif est de vous offrir des solutions pratiques dans votre vie de parent. Découvrez nos marques partenaires à qui on fait confiance pour faciliter votre quotidien :)

Caprices du bébé : mythe ou réalité ?

Bébé n'a pas encore téléchargé le pack langage et courtoisie mais ça viendra !

Un bébé de quelques mois peut-il faire des caprices ?

Il est important de se rappeler que votre nourrisson ou bébé de quelques mois n'a pas encore les capacités cérébrales de faire du chantage ou les fameux caprices.

La démarche de chantage, caprice, manipulation nécessite déjà d'avoir acquis le langage. De plus, cela nécessite une activité cognitive bien plus évoluée que celle du nourrisson et du bébé généralement en âge d'être porté (nourrisson = pas de langage verbal).

Sachez néanmoins pour plus tard que ces étapes de négociation, manipulation (peu importe comment vous les appelez) s'inscrivent dans les différentes étapes d'apprentissage de la communication du jeune enfant. Notez qu'on parle ici du jeune enfant et pas du bébé en âge d'être porté.

Il arrive parfois qu'on apparente à un caprice ce qui est en réalité une simple réaction non verbale de bébé, qui n'a pour le moment pour communiquer que des gestes maladroits, pleurs et grognements, certes mignons parfois mais franchement saoulant dans une file d'attente.

Ce n'est pas contre vous, ni prémédité pour tester votre autorité parentale (comme ça pourrait être le cas pour un enfant de 4 ans). S'il pleure, c'est qu'il communique un besoin ou une réaction au contexte (chaud, froid, faim, découverte d'un objet...). Ce sont parfois des étapes frustrantes pour l'enfant comme l'adulte.

On peut entendre ces phrases "Laisse le pleurer, il te teste, il fait des caprices...". Mais si c'est un jeune bébé, vous savez désormais que ce n'est pas le cas. Il vous communique un besoin avec ses moyens réduits. Un besoin d’attention, de nourriture, de chaleur… à vous de découvrir lequel pour y répondre !

À quel âge bébé fait des caprices ?

Il est difficile de donner un âge précis quant à l'acquisition de la capacité de votre enfant de faire des caprices, mais la littérature sur le sujet s’accorde souvent sur 18 mois - 2 ans.

Votre enfant doit d’abord être en capacité de désirer quelque chose et l'exprimer. À cet âge, il peut commencer à tester ses propres limites et celles des proches (vous donc). À savoir encore une fois que votre enfant ne prémédite pas ses crises dans le but de vous irriter, mais plutôt pour découvrir et donc connaître le cadre et les limites. Pour apprendre les limites, il faut justement les franchir pour en faire l'expérience. Durant ce moment-là, c’est vous le parent qui incarnez la limite et contre lequel votre enfant va entrer en contact. Et oui c’est un moment parfois irritant si on oublie qu’il s’agit en fait d’un apprentissage.

Pour faire la nuance entre envie/”caprice” et besoin, vous pouvez donc si possible essayer de comprendre ce que votre enfant ressent ou recherche. Il peut être difficile de savoir s'il s'agit d'une demande motivée par un désir ou d'un besoin. Dans la plupart des cas, c’est l’adulte (surtout s’il est peu disponible ou concentré) qui perçoit un besoin de communication de l’enfant comme un caprice. On perçoit le sommet de l’iceberg comme le caprice sans voir le besoin dessous (besoin de manger, d’attention, de jouer …).

Bref en ce qui nous concerne ici avec le portage et les bébés, on aura pas réellement à gérer de caprice.