Nos 2 Porte-bébés Nos 2 Porte-bébés

Porte-bébés

Portez votre enfant de 0 à 36 mois (à partir de 6 mois sans le kit d'extension). Ultra confortables en toute saison et physiologiques, le HoodieCarrier et le PhysioCarrier vous accompagnent pour les petits dodos chez vous comme les grandes balades à l'autre bout du Monde.
Tous les porte-bébés Comment choisir ?
Nos 3 Écharpes Nos 3 Écharpes

Écharpes

Pour les premiers mois, rien n’égalera jamais l’écharpe de portage et le peau à peau qu’elle permet. Cela favorise la régulation thermique, la lactation et stimule la sécrétion d’ocytocine… Pour bébé, l'écharpe permet de faire une transition avec le ventre maternel en prolongeant le sentiment de sécurité. La position physiologique amène une meilleure digestion et donc moins de reflux, coliques. 

 Le bonus ? Vous aurez les mains libres !
Toutes les écharpes Comment choisir ?
Notre Sac à langer Notre Sac à langer
sangles amovibles pour xer au porte-bébé ou aux sangles de poussette (incluses dans le sac) sangles fourre-tout pour vêtements volumineux sangles latérales de compression et fourre-tout pour vétements sangle dépaule amovible : se xe sur lavant pour l aide au portage hanche , ou sur les côtés pour porter le sac sur lépaule CaravanBAG

Sac à langer

Le sac à langer qui continue là où les autres vous arrêtent ! Portage d’appoint sur la hanche (4-22 mois). Attaches sac à langer pour poussette, valise, porte-bébé... Couverture déperlante incluse. 5 positions pour porter le sac. Multiples rangements pour ranger les affaires des parents et des enfants. Sac imperméable amovible pour vêtements mouillés / couches souillées. Un sac que vous utiliserez même sans bébé !
Comment choisir ?
Nos 2 Vêtements de portage Nos 2 Vêtements de portage

Vêtements de portage

LE SWEAT DU PARENT, c'est toute l'année, dedans/dehors, avant/pendant/après bébé, pour femmes et mères/hommes et pères, économiquement intelligent et durable. (Compatible avec tous les moyens de portage).
Comment choisir ?

3 2 1... BONNE ANNEE (même avec bébé)

Le mois de décembre n’est pas connu pour être le plus chaud de l’année, vous en conviendrez. Heureusement, mon compagnon et moi-même avions eu neuf mois pour nous préparer à affronter le froid et à faire en sorte que notre petit garçon, tout juste né, n’en souffre pas. Comme nous avions décidé dès le départ que nous ne voulions pas de poussette, cela ne nous servait à rien d’affubler notre nourrisson d’un gros manteau bien épais, puisqu’il allait, à chaque sortie, profiter soit de la chaleur corporelle de son papa soit de la mienne, grâce à l'écharpe de portage. C’est en effet, dans les premiers temps, le moyen de portage que nous trouvions le plus confortable et le plus facile à enfiler. À chacune de nos sorties, donc, nous mettions une tenue confortable à notre fils, un bonnet sur sa tête, l’installions dans l'écharpe (la Petite Écharpe Sans Nœud ou l'Originale JPMBB pour être précise), et celui de nous deux qui le portait enfilait son manteau par-dessus (quand il faisait vraiment très froid, nous ajoutions un plaid). Le plus important était que notre petit garçon soit à l’aise, qu’il n’ait ni trop froid ni trop chaud, et surtout que ses voies respiratoires soient bien dégagées, car un nourrisson ne sait pas encore tourner sa tête seul et il convient de toujours veiller à ce qu’il respire correctement. C’est ainsi que, depuis la sortie de la maternité jusqu’aux courses, en passant par les balades et les premières fêtes de familles (je mets ce dernier mot au pluriel, car comme souvent, il y a des grands-parents, des oncles et des tantes des deux côtés), notre petit garçon n’a jamais mis un pied dehors (si je puis dire) sans être blotti contre l’un de nous, et ce pour notre plus grand bonheur ! C’est également dans l'écharpe et dans nos bras qu’il a passé son premier réveillon du Nouvel An. Nous avions reçu deux invitations à fêter la nouvelle année chez des amis mais les avons déclinées toutes les deux, car après avoir passé des fêtes de Noël plutôt mouvementées, nous nous sommes dit que ce ne serait pas mal de rester un peu au calme. Le matin du 31, nous sommes allés faire quelques courses afin de « marquer le coup ». Malgré tout, nous avons flâné un peu dans les magasins et dans la galerie commerciale (pas encore dépouillée de ses décorations lumineuses), puis sommes rentrés. La journée a été rythmée par de nombreuses tétées, des bisous, des câlins, un bain, des siestes, des changements de couches, des phases d’éveil, des bisous, des câlins, des bisous, des câlins (je l’ai déjà dit ?) et encore des bisous et des câlins (on n’en fait jamais assez je trouve). Le soir venu, nous avons dégusté notre délicieux repas "fait maison" en prenant soin de ne pas faire trop de bruit afin de ne pas réveiller notre petit garçon qui dormait paisiblement dans son couffin, non loin de nous. Puis, nous nous sommes, en toute simplicité, installés dans notre gros canapé pour regarder un film que nous avions choisi en amoureux. Ce qui est sûr, c’est que nous n’avons pas célébré le Nouvel An en hurlant « Bonne année ! », mais à la place, notre fils, qui s’était réveillé peu avant minuit pour téter, nous a offert le plus émouvant des réveillons en plongeant ses magnifiques yeux bleus dans les nôtres avant de se rendormir de la façon la plus mignonne qui soit, dans nos bras…

Il nous a alors suffi de le regarder pour savoir que l’année à venir serait excellente !

Pour découvrir nos porte-bébés et écharpes : ICI