Nos 2 Porte-bébés Nos 2 Porte-bébés

Porte-bébés

Portez votre enfant de 0 à 36 mois (à partir de 6 mois sans le kit d'extension). Ultra confortables en toute saison et physiologiques, le HoodieCarrier et le PhysioCarrier vous accompagnent pour les petits dodos chez vous comme les grandes balades à l'autre bout du Monde.
Tous les porte-bébés Comment choisir ?
Nos 3 Écharpes Nos 3 Écharpes

Écharpes

Pour les premiers mois, rien n’égalera jamais l’écharpe de portage et le peau à peau qu’elle permet. Cela favorise la régulation thermique, la lactation et stimule la sécrétion d’ocytocine… Pour bébé, l'écharpe permet de faire une transition avec le ventre maternel en prolongeant le sentiment de sécurité. La position physiologique amène une meilleure digestion et donc moins de reflux, coliques. 

 Le bonus ? Vous aurez les mains libres !
Toutes les écharpes Comment choisir ?
Sweat du Parent Sweat du Parent

Sweat du Parent

LE SWEAT DU PARENT, c'est toute l'année, dedans/dehors, avant/pendant/après bébé, pour femmes et mères/hommes et pères, économiquement intelligent et durable. (Compatible avec tous les moyens de portage).
Comment choisir ?

Mon bébé pleure tout le temps : est-ce normal ?

Joli son entendu dès la naissance : les pleurs de bébé. C’est son seul moyen d’expression avant un certain âge : quand faut-il s’inquiéter ? Pourquoi pleure-t-il ?

Découvrez avec nous les raisons de ses pleurs et comment calmer votre petit bout.

Pourquoi mon bébé pleure ?

Votre bébé pleure de temps en temps (ou plus) : c’est normal ! On se sent vite désemparés, à ne pas savoir quoi faire, à douter, à se sentir impuissant, normal aussi ! Nous passons tous par ces émotions.

Sachez qu’un nourrisson pleure en moyenne 2 heures par jour, même en excellente santé. Et ce sont les 3 premiers mois de vie où bébé pleure le plus. Certains bébés sont plus sensibles que d’autres et peuvent pleurer plus longtemps. Mais alors pourquoi pleure-t-il ?

Il a faim / soif

Raison la plus évidente, bébé a faim ou soif et vous l’exprime. Solution ? On allaite ou on donne le biberon !

Vous venez de le faire et il continue de pleurer ? Peut-être qu’il a encore faim :)

Vous portez en écharpe / porte-bébé ? Découvrez comment allaiter facilement !

Il est fatigué

Quand bébé est fatigué, deux situations :

  • il s’endort directement (celle qu’on préfère)
  • il pleure (oh non..)

Pour qu’il s’endorme, le portage en écharpe ou en porte-bébé peut être d’une grande aide ! Les bercements contre vous vont l’apaiser pour un dodo serein.

Il a mal quelque part

Fièvre, maux de dents (à partir de 6 mois), maux de ventre… Il s’exprime avec ses pleurs.

Il a chaud / froid

Vérifiez sa nuque pour savoir s’il a trop chaud ou trop froid et l’habiller (ou le déshabiller) en fonction.

Découvrir :

Il a besoin d’être changé

Pas très agréable d’avoir la couche pleine…Hop hop hop on vérifie et on change ça.

Il s’ennuie

Un bébé a besoin de stimulations dans sa journée, parlez-lui ou jouez avec lui :)

Il veut sa tétine

La succion est un véritable besoin chez le nourrisson voire un réflexe de survie. Donnez-lui tout simplement sa tétine pour combler son besoin.

Les pleurs de décharge

Des cris et larmes pour que bébé évacue la fatigue et toutes les émotions de la journée. On se relaxe et on le rassure en le portant dans ses bras tout en le câlinant.

Il a des problèmes de digestion

Après la tétée ou le biberon, bébé peut régurgiter son lait, être constipé, avoir la diarrhée…Bref, que de sensations inconfortables qui peuvent le faire pleurer.

Les coliques du nourrisson

Poings serrés, jambes repliées, pleurs incontrôlables… Malheureuses caractéristiques des coliques du nourrisson. Ces douleurs abdominales peuvent être soulagées par des massages doux sur le ventre mais également grâce au portage ! Votre chaleur, vos bercements, et massages (sans même le savoir) vont venir le soulager et le rassurer.

Pour en savoir plus : L'ÉPREUVE DES COLIQUES DU NOURRISSON : NOS CONSEILS

Laisser pleurer bébé ? Non non non !

Votre entourage vous dit souvent : “Laisse le pleurer, ne réponds pas à ses caprices”, "Ça ne va pas le tuer… qu’il se calme seul !”. Bref, il vous conseille de ne pas répondre à tous ses pleurs à la seconde.

Pourtant, ses pleurs vous angoissent et vous donnent envie de le prendre dans vos bras pour le rassurer. Faites-le, vous connaissez votre bébé !

Un bébé n’a pas la notion du temps avant ses 6-9 mois. Cinq minutes représentent bien plus pour lui : une éternité ! Il n’a d’ailleurs pas la possibilité de faire de caprices avant ses 18 mois. Donc si votre bébé pleure, c’est tout simplement qu’il a besoin de vous.

En répondant aux besoins de bébé, vous lui faites savoir que vous prenez ses besoins au sérieux et il se sent en sécurité. Vous n’en ferez pas un enfant capricieux ;)

A partir de 2 ans, plus autonome, bébé pourra faire des crises et vous tester. Ce sera à vous de comprendre si c’est un caprice ou si c’est dû à de la fatigue, un bouleversement de ses habitudes, etc. A vous de fixer les limites !

Comment calmer ses pleurs ?

Plein de gestes existent et vous en avez déjà probablement testé des centaines (même les plus loufoques). En voici quelques-uns :

Vérifiez qu’il n’a pas faim / soif ou besoin d’être changé

Bon, premier réflexe assez logique et facile.

Rassurez bébé par la voix

Parlez-lui calmement, chantez-lui une berceuse, ou faites-lui écouter de la musique pour l’apaiser.

Prenez-le dans vos bras

Directement dans vos bras ou en écharpe de portage / porte-bébé. Le fait de porter votre enfant contre vous va vraiment le rassurer et lui conférer un sentiment de sécurité.

L’écharpe de portage ou le porte-bébé sont la solution pour soulager vos bras et votre dos tout en le gardant contre vous.

Partez en balade

Les mouvements sont appréciés des bébés, installez-le dans l’écharpe ou le porte-bébé et partez en balade. Votre démarche le berce.

Il y a également la méthode du tour en voiture bien connue des parents :)

Caressez bébé

Papouilles sur le crâne, caresses sur les tempes, massages doux, votre touché peut calmer bébé.

Distrayez son attention

Peluche, hochet, lecture…tous les moyens sont bons pour distraire l’attention de bébé et lui faire oublier son chagrin.

Couchez bébé sur votre avant bras

A plat ventre sur votre avant bras, tête vers le coude, fesses vers la main, bercez bébé doucement.

Pratiquez le peau à peau

Si vous êtes chez-vous, vous avez la possibilité de retirer vos vêtements et ceux de bébé pour le placer contre vous, coeur contre coeur.

L’échange de chaleur et votre odeur relaxent votre petit bout.

En savoir plus sur : Le peau à peau

De nombreux autres gestes sont possibles, testez ce qui fonctionne !

SOS, je n’en peux plus !

Fatigue, stress, les pleurs de bébé, je n’en peux plus ! Ne vous en voulez pas, ne culpabilisez pas, ça arrive à absolument TOUT LE MONDE. Mais que faire dans ce cas ?

  1. On respire et on s'éloigne quelques minutes en sécurisant bébé dans son lit par exemple (bébé ressent votre colère et votre angoisse) 
  2. On passe le relai à son partenaire ou un proche qui va s'en occuper
  3. On attend d'être calme avant de reprendre bébé dans les bras 

La colère peut engendrer des mouvements brusques et indésirables. En secouant bébé trop fort, vous pourriez causer des lésions permanentes à son petit cerveau. C’est le syndrome du bébé secoué. Alors on respire, on ne SECOUE PAS BÉBÉ, on se fait confiance et tout ira bien !

Pour éviter tout risque, on peut l’installer dans l’écharpe ou le porte-bébé et marcher tranquillement. Bébé est calmé sans que vous ayez besoin de le bercer dans vos bras. Aucun mouvement indésirable possible !

Et si on a un doute, on peut demander de l’aide et consulter un médecin.